La caméra de chasse est devenue un outil indispensable pour le chasseur dans la mesure où elle l’aide à observer les comportements des animaux, de jour comme de nuit. Par contre, pour l’amoureux de la nature, c’est un appareil qui sert à apprécier la biodiversité de la faune et la flore. D’autres l’utilisent même pour veiller à la sécurité de leurs biens matériels. De ce fait, le choix d’un tel instrument ne devra donc pas être pris à la légère.

Un mauvais choix aura pour conséquence des images de mauvaise qualité. Du coup, les informations nécessaires pour la chasse ou pour comprendre les habitudes des animaux qui vous intéressent ne seront pas fiables. Il convient alors de déterminer des critères précis afin de se faire une idée des caractéristiques de la meilleure caméra de chasse.

Quelle caméra de chasse choisir et à quel prix ? Nous avons anticipé ces difficultés et identifié grâce à un comparatif caméra de chasse, les critères principaux qu’il importe de prendre en compte dans l’achat d’un piège photographique. Pour vous, voici les informations nécessaires sur les caméras de chasse, de même que les critères indispensables à leur achat.

Que peut-on retenir essentiellement sur la caméra de chasse ?

Une caméra de chasse, encore appelée piège photographique, est un appareil semblable à un gros téléphone portable (13 à 15 cm de hauteur pour 10 cm environ de largeur). Fixée sur les arbres avec une sangle, elle se déclenche grâce au détecteur de mouvement dont elle est pourvue.

En fonction des réglages du dispositif et du modèle choisi, la caméra prendra en photo ou en vidéo le ou les animaux qui, par leurs mouvements, ont été perçus par l’appareil. C’est la raison pour laquelle, elle est dite : « piège photographique ». Ainsi, une fois mise sur un arbre, elle devient un piège tendu. Pour la suite, il faudra juste attendre pour pouvoir visionner les images qu’elle aura capturées !

Selon le produit, ces images peuvent être stockées sur une carte SD insérée dans la caméra chasse ou envoyées directement sur le smartphone de l’utilisateur.

Les variétés de caméras de chasse

L’évolution de la technologie a permis la conception de divers appareils de surveillance, les uns plus sophistiqués que les autres. On peut donc se rendre compte de la diversité des caméras de chasse que nous propose le commerce.

Les caméras de chasse GSM

Elles ont exactement les mêmes caractéristiques que les autres caméras de chasse : le détecteur de mouvements, l’infrarouge, la technologie LED, la prise de photo et vidéo, etc. La différence réside dans la possibilité de la relier à un smartphone par l’intermédiaire d’un réseau GSM. Elles doivent être pourvues d’antenne pour capter le signal réseau. Il en a qui sont même équipés de la 3G.

Les caméras de chasse Wi-Fi

Comparables aux autres caméras de chasse, elles offrent par contre la possibilité d’accéder aux images par l’intermédiaire d’un réseau Wi-Fi. Ainsi, à l’aide d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur, vous pouvez visionner les images enregistrées par votre appareil. Le nécessaire constitue le réseau sans fil. Sans ce dernier, la fonctionnalité n’a pas vraiment d’utilité.

Les caméras de chasse à infrarouge ou les caméras thermiques de chasse

Ce sont des appareils équipés de LED destinés à capturer des images nocturnes. Les modèles bas de gamme laissent souvent percevoir un voyant rouge. Ce qui pourrait faire fuir les animaux. C’est pourquoi il convient d’opter pour une caméra de chasse avec vision de nuit munie de LED 940 nm. Elles sont plus efficaces, car non perceptibles par les animaux à observer.

Ces appareils sont conçus pour détecter les animaux à sang chaud. Elles sont très utiles dans l’obscurité et peuvent être embarquées durant la chasse nocturne. Ainsi, le chasseur pourra aisément détecter son gibier dans l’obscurité totale, quelles que soient les conditions météorologiques.

Les caméras multifonctions

Ce sont des appareils qui accumulent à la fois les fonctionnalités GSM, Wi-Fi, infrarouge et détection thermique. Ce qui offre une large possibilité d’utilisation et plus d’efficacité.

Caractéristiques spéciales qui distinguent les caméras de chasse des autres produits similaires ?

Les caméras de chasse, en plus des fonctionnalités des caméras ordinaires, embarquent souvent d’autres fonctions utiles pour mieux recueillir les images des animaux, pour résister et s’adapter aux conditions extrêmes des forêts, savanes et autres milieux.

Comme les caméras de surveillance, elles sont pourvues de détecteur de mouvements, d’infrarouge et de vision nocturne. Elles sont en mesure de prendre des vues et d’enregistrer aussi des vidéos en fonction des modes activés par l’utilisateur.

Le détecteur permet de renseigner sur la présence de l’animal. C’est lui qui déclenchera la prise de vue ou du film. Concernant l’infrarouge, il trouve son utilité dans les prises nocturnes.

Enfin, elles sont aussi équipées de capteurs de signaux GSM, 3 G, et Wi-Fi. Ce sont des fonctionnalités qui permettent à l’utilisateur d’accéder aux images prises, parfois en temps réels, depuis une tablette, un smartphone ou un ordinateur.

Dans quelles situations les caméras de chasse sont-elles les plus utiles ?

La caméra de chasse peut être utilisée dans plusieurs domaines, mais elle est plus utile pour :

La surveillance des mouvements et de la masse de gibier

Les pièges photographiques servent la plupart du temps à surveiller les mouvements du gibier. Apposées sur le chemin de ce dernier, les images prises informent sur les habitudes de l’animal. Quelle direction prend-il le matin, où se rend-il pour se nourrir, dans quelles zones se trouve son gîte ? Voilà quelques données utiles pour le chasseur. Il est également possible de se faire une idée du nombre d’animaux fréquentant la zone, les espèces présentes, leur dangerosité…

L’observation des animaux

Outre servir à récolter des informations sur un gibier, les caméras de chasse servent aussi à surveiller les animaux. L’objectif peut être d’apprendre plus sur l’environnement, de se distraire, s’informer sur les habitudes, les prédateurs du gibier (le renard, le loup ou l’ours, par exemple).

C’est aussi une occasion de mieux apprendre sur la nature et d’obtenir une meilleure compréhension de la faune et de la flore. Des données utiles pour tout bon chasseur !

La surveillance de propriété

Les pièges photographiques sont parfois utilisés comme caméra de surveillance de propriétés. Plus discrètes que leurs consœurs, les caméras de chasse se tapissent dans l’environnement et capturent la moindre image intéressante.

Surtout grâce à la fonctionnalité « alerte mail », elles vous informent du moindre mouvement dans votre jardin et sur toute l’étendue de votre domaine en fonction de vos installations. C’est aussi un moyen pour décourager les individus malintentionnés qui pourrait désirer violer votre domicile en votre absence.

Avantages et inconvénients des caméras de chasse

Comme tout appareil, les caméras de chasse présentent des avantages et des inconvénients.

Les avantages :

  • Prolonger vos saisons de chasse. En effet, les saisons de chasse s’alternent et ne se ressemblent pas. Cependant, les caméras laissées sur vos pistes de chasse peuvent vous permettre de suivre la faune à votre gré. Par exemple, l’hiver n’est pas souvent propice pour la chasse, vous pouvez toutefois suivre la faune durant cette saison.
  • Limiter l’exploration. Les caméras de chasse installées au niveau des maisons de campagne permettraient de maintenir le contact avec votre propriété 24 heures sur 24, surtout après les vacances.
  • Obtenir plus d’informations sur le gibier. Les pièges photographiques peuvent être utilisés pour guetter des proies particulières et rares.
  • Télédiffuser en direct. Certaines caméras de chasse possèdent cette fonctionnalité : ce sont les caméras GSM ou Wi-Fi. À l’aide de celles-ci, vous pouvez suivre en direct, parfois avec un léger retard, les images capturées par votre appareil.

Les inconvénients :

  • Quoique, capables de faire de long enregistrement, la plupart des pièges photographiques ont une portée étroite, ce qui limite l’image qu’elles capturent pour le chasseur. Elles ne couvrent qu’une zone fixe, l’angle de vue aussi est limité.
  • Les caméras de chasses sont souvent onéreuses. Lorsqu’il s’agit de couvrir toute une forêt, l’achat de plusieurs appareils s’impose. Par ailleurs, elles peuvent être volées, ce qui représente un obstacle de taille dans la couverture photographique et vidéo de la faune.
  • L’entretien peut aussi s’avérer coûteux en temps et en énergie, car il est important de faire des rondes fréquentes pour vérifier l’état du matériel.

Comment choisir une caméra de chasse ?

Après une caméra surveillance chasse test, nous avons identifié les critères importants dans l’achat de la meilleur caméra de chasse. Pour cela, découvrez 10 critères indispensables :

La robustesse de l’appareil

Installées le plus souvent à l’extérieur, les caméras de chasse doivent posséder la résistance nécessaire pour supporter les intempéries : les températures négatives ou trop élevées, le vent, la pluie, etc. Il est évident que la vie d’une caméra dédiée à la chasse n’est pas ce que nous appelons « une partie de plaisir ». C’est pourquoi il faut opter pour un appareil doté d’un boitier solide, résistant, étanche et sécurisé !

Il est important que votre caméra pour chasseur soit à même de faire face à la corrosion, la forte humidité, la poussière, si elle doit vivre en forêt, en savane coincée quelque part sur une branche.

Elle doit d’ailleurs pouvoir résister à la curiosité de certains animaux qui seraient tentés de la casser avec beaucoup de détermination ! Peut-être ressemble-t-elle à un fruit ou à une proie qui sait ? Tant de facteurs auxquels elles doivent faire face pour récolter des images de qualité dans des conditions difficiles.

L’autonomie de l’appareil

La plupart des caméras de chasse fonctionnent à l’aide des piles LR6. Il faudra donc au minimum 4 piles. Cependant, il convient de compter jusqu’à 8 piles pour obtenir une autonomie optimale en mode veille. De nombreux fabricants prétendent qu’en veille, l’autonomie de leur appareil peut atteindre les 6 mois !

La batterie, vous l’avez deviné, constitue un point crucial sur lequel il faudra insister. Tous les appareils n’ont évidemment pas la même autonomie ni la même qualité. Bien que pourvu d’une excellente batterie, il peut être gourmand en énergie. Du coup, il faudra trouver une caméra avec une autonomie optimale. La consommation doit être minimale, la batterie, puissante. C’est ce qu’il faut pour attendre jusqu’au bon moment afin d’obtenir des images parfaites !

Le dispositif de fixation

Avant l’allumage de la caméra de chasse SMS, il faut la fixer sur un support convenable. Le choix de ce dernier importe beaucoup pour obtenir des images selon le bon angle de vue. La sangle de fixation sert à attacher solidement l’appareil à son support. Il faudra donc opter pour des caméras dont les sangles sont solides et résistantes à l’usure. Pour plus de sécurité, certains modèles sont dotés d’un emplacement conçu pour accueillir un cadenas.

Comme souligné plus haut, l’emplacement où le piège photographique sera apposé est primordial. Il doit s’agir d’un endroit d’où aucun obstacle naturel ne pourra occuper l’angle de vue de l’appareil. Il faudra donc faire grande attention aux feuillages, buissons, et branches qui, à cause du vent ou de la pluie, pourraient empêcher la caméra de prendre des belles images.

La mise en route et les réglages

Selon le modèle choisi, différents modes seront disponibles :

  • Le mode photo pour faire de simples vues ;
  • Le mode vidéo pour prendre des vidéos ;
  • Le mode hybride pour mélanger la prise de vue avec de courtes vidéos ;
  • Et enfin, le mode Time Lapse pour prendre des photos ou des vidéos à des moments prédéfinis du jour ou de la nuit.

Chaque caméra de surveillance chasse nécessite un certain nombre de réglages. La prise en main aussi est progressive. Si elles sont parfois faciles à configurer, vous remarquerez que la qualité de vos images s’améliorera avec le temps, d’abord grâce aux réglages concernant la luminosité, la netteté, le contraste, la vitesse de déclenchement, etc. Mais aussi grâce à l’expérience : le choix de l’emplacement de l’appareil, le camouflage, le placement, l’angle de vue…

Le détecteur de mouvements

La fonctionnalité clé des caméras de chasse constitue le détecteur de mouvement. Elle est à même de détecter le moindre bruissement dans un rayon donné tout autour de l’appareil.

Sa précision et sa portée tiennent de la qualité globale du modèle choisi. Néanmoins, il faut qu’elle évite bien sûr et un maximum les « mouvements parasites ». Le cas typique, c’est la branche qui bouge à cause du vent…

Le temps de déclenchement représente également un facteur primordial. En effet, il peut varier du simple au double d’un modèle à l’autre. On peut, par exemple, compter entre 0,5 et 0,7 seconde pour les appareils haut de gamme. D’autres, par contre, peuvent aller jusqu’à 2,5 secondes. De quoi laisser l’animal partir bien évidemment ! Donc plus il sera long, plus le risque de rater une belle image augmente.

L’écran LCD de l’appareil

La mise en marche des caméras de chasse est généralement facile. Chaque modèle est équipé d’un écran servant à afficher un menu détaillé. Si les notices peuvent être difficiles à comprendre, les menus, par contre, sont suffisamment faciles à utiliser pour ne pas devoir utiliser un mode d’emploi.

Certains modèles jouissent d’ailleurs d’écran bien conçu et doté d’options poussées. Puisqu’il n’y a pas de fabricant français, il importe d’opter pour un appareil ayant un écran clair et des fonctionnalités accessibles en français.

Portée et angle de vue de l’appareil

La portée d’une caméra représente un critère de choix ! Certes, certains modèles annoncent des portées plutôt flatteuses (jusqu’à 25 m par exemple), mais ce n’est pas toujours exact. La portée correcte varie entre 20 et 22 mètres environ le jour, et entre 15 et 20 mètres environ la nuit.

L’angle moyen d’une caméra thermique chasse est de 60 ° horizontal. Toutefois, des modèles haut ou moyen de gamme, mais plus perfectionnés, offrent des angles pouvant dépasser 100 °. Cela agrandit nettement les chances de filmer des animaux !

La qualité des vues et vidéos

Elle est liée à l’objectif de la caméra chasse GSM. C’est-à-dire combien de mégapixels ? L’option dite « Haute Définition (HD) » a aussi un impact considérable sur la qualité finale des images recueillies.

C’est pour cette raison qu’il convient de vérifier si l’appareil est à même de produire des vidéos en 720p (l’équivalent de la résolution verticale de 720 pixels) ou en 1080p (pour une résolution verticale de 1080 pixels). Cette dernière est d’ailleurs la norme classique des images HD.

Appareil avec ou sans infrarouge

Si une même caméra peut servir de jour comme de nuit, la fonctionnalité « infrarouge » s’avère indispensable pour les prises nocturnes. En effet, la présence de LED favorise une vision nocturne intéressante. Ainsi, l’appareil passe en mode « infrarouge » encore dit « passif ». Il capture alors des images dans l’obscurité de la nuit. C’est un dispositif intéressant qu’il importe d’intégrer dans le critère de choix d’une caméra infrarouge chasse.

Notons que la discrétion est indispensable, car les animaux risquent de remarquer l’appareil à cause de la lumière rouge qu’il émettra. Une caméra doit demeurer invisible qu’elle soit dédiée à la surveillance ou à l’observation d’animaux. Il faudra donc choisir en fonction de la luminosité des LED (souvent mesurée en nanomètre, « nm » en abréviation). Les LED 940 nm conviennent mieux que les modèles standards de 850 nm.

Dispositif de réception des images

Si tous les critères susmentionnés sont pris en compte, vous aurez des images de qualités ! Cependant, il faudra les sauvegarder sur un support. C’est donc un paramètre important. Les modèles d’entrée de gamme permettent de stocker les images sur une carte SD ou pouvoir les basculer sur un autre support à l’aide d’un câble USB.

Certains modèles proposent des possibilités plus avancées. D’abord, ils sont capables d’alerter l’utilisateur sur son smartphone d’un enregistrement en cours, mais en outre il peut suivre ce dernier directement avec un léger décalage. Il s’agit des caméras de chasse GSM.

Comment prendre soin de sa caméra de chasse ?

Contrairement à ce que l’on peut penser, l’entretien d’une caméra de chasse MMS ne se résume pas toujours à l’amener à un technicien dans un magasin spécialisé. Tout le monde pourrait y arriver avec un peu de savoir-faire et quelques conseils précis.

On ne peut pas toutefois la résumer au nettoyage d’un appareil photo numérique. C’est un peu plus compliqué que de simplement entretenir l’objectif et de remplacer les piles. Avec différents composants qu’embarque une caméra de chasse pas cher, il s’avère important de la nettoyer et de l’entretenir durant une longue période. Voici en quelques points ce qu’il convient de faire :

1. Faire des rondes régulières

Une fois la caméra installée, il convient de faire des tours réguliers pour en vérifier l’état. Le meilleur moment constitue la période d’absence de la faune dans la région. Elle peut être déterminée à partir des données historiques des experts. Le faire durant le moment inadéquat pourrait effrayer les animaux.

La fréquence de vérification devra aussi être faible pour que les animaux ne décèlent pas d’odeur humaine sur leur territoire. Il faudra aussi porter des gants. L’objectif est de vérifier la disposition de l’appareil, les réglages et d’éliminer les obstacles éventuels qui seraient installés entre la caméra et la zone à surveiller.

2. Vérifications extérieures

L’une des premières choses à vérifier lors d’une ronde régulière est tout signe de dommage extérieur de l’appareil. Par exemple, les animaux tels que l’ours, le cerf et l’orignal ont la fâcheuse habitude de s’approcher des caméras de chasse. Ces créatures trop curieuses finissent généralement par la lécher, la renifler voire la mordre.

Lors de vos rondes de maintenance, il faudra donc vérifier l’enveloppe extérieure de l’appareil pour y rechercher les traces d’éventuelles morsures ou rayures. Il en est de même pour la sangle de fixation.

Remplacez donc les sangles et les boucles au besoin et réparez aussi les dommages mineurs infligés au boitier à l’aide de papier adhésif. Au cas où le boitier serait lourdement endommagé, veuillez le placer dans une boîte de sécurité.

3. Utiliser un antiparasitaire

Certains insectes ruent souvent à l’intérieur du boitier de la caméra, ce qui peut entamer les performances de l’appareil, surtout si les fils internes sont touchés. L’utilisation régulière d’insecticide à effet dissuasif, mais aussi une odeur répugnante qui pourrait chasser le gibier. C’est pourquoi les experts proposent d’utiliser un insecticide inodore. Toutefois, il faudra le tester avant de l’utiliser.

4. Reconstituer le camouflage

Les caméras de chasse sont souvent peintes en camouflage. Certains chasseurs ajoutent quelques brindilles pour mieux les cacher. C’est une technique qui nécessite des rondes régulières pour disposer à nouveau les branches, rameaux et brindilles tombés.

5. Vérifier l’autonomie

Après le boitier, il faudra jeter un coup d’œil aux piles. Vous pouvez vérifier la durée de vie à travers le viseur de l’appareil. Si l’autonomie peut durer jusqu’à la prochaine maintenance, c’est bon. Dans le cas contraire, il faudra changer les piles ; raison pour laquelle il convient d’apporter des piles de rechanges.

6. Nettoyer la lentille

La poussière et l’humidité affectent la qualité des images. C’est pourquoi il est idéal d’apporter un chiffon doux pour nettoyer l’objectif de la caméra.

7. Déshydrater le boitier

L’humidité constitue la cause fréquente des pannes de caméra de chasse. Il convient donc d’apporter et d’installer un dessiccant à l’intérieur du boitier pour absorber l’humidité.

8. Recalibrage de la détection

Tels que mentionnés précédemment, les animaux peuvent lécher, renifler et mordre le boitier de la caméra modifiant parfois ses réglages internes. Ce qui pourrait affecter la capacité de détection de l’appareil. Il convient alors de faire quelques tests sur place à l’aide d’un sujet humain pour vérifier les réglages et les calibrer à nouveau, si le besoin se fait sentir.

9. Vérifier l’état de la mémoire interne de l’appareil

Enfin, il faudra vérifier lors de vos rondes de maintenance l’état de la mémoire SD. Si elle est pleine ou pas. Le menu intégré permet d’obtenir cette information. Il faudra donc la changer ou la vider. Pour ce faire, une tablette ou un ordinateur est plus efficace. À l’aide de ces outils, il suffira de connecter la carte SD, de récupérer le contenu et de la remettre à sa place.

Certains utilisateurs utilisent des appareils photo digitaux pour visionner les images. Cependant, des soucis de compatibilité peuvent induire des pertes de données, ce qui serait fâcheux !

Quelques conseils sur l’utilisation des caméras de chasse

Une fois que les réglages nécessaires ont été effectués et la caméra testée sur place, dans votre jardin par exemple, vous pouvez décider de l’installer sur la zone à surveiller. Il faudra opter pour les endroits difficiles d’accès, car la caméra pourra vous envoyer des images. Elle assurera donc la relève et lors de vos séances de chasse vous vous déplacerez en fonction de ces données.

Pour l’installation, il faudra d’abord trouver le support adéquat. Il devra empêcher les branches, les buissons et les feuilles de boucher plus tard la vue de l’appareil.

L’orientation aussi constitue un facteur important. Elle doit être bien orientée dans la direction du plateau afin de pouvoir mieux jouir de sa portée.

Les LED installés sur la caméra fonctionnent comme des flashs invisibles. Ainsi, si l’appareil est installé de trop près, vous aurez des images trop claires. Une distance de 3 mètres minimum s’avère nécessaire.

Il importe de l’installer à une hauteur minimale de 1,5 à 2 mètres et de l’incliner légèrement vers le bas.

Il faudra aussi anticiper les mouvements « parasites » qui causeraient des déclenchements intempestifs. Pour ce faire, il faut éliminer les branches, hautes herbes, ou branchettes qui pourraient s’intercaler entre la caméra et la zone à surveiller. Il en est de même pour les mouvements liés au vent et aux gros insectes.

Si elle dispose de la fonctionnalité infrarouge ou thermique, il faudra éviter de l’installer auprès ou l’orienter vers une source chaude qui pourrait en dérégler son fonctionnement. Enfin, ne vous affolez pas, la prise en main est progressive et rapide d’ailleurs ! N’oubliez pas de faire un dernier test sur place avant de partir.

 

1. COOLIFE H881

Collife H881 est une caméra géante polyvalente. Pratique pour surveiller les moindres mouvements des animaux et même ceux des hommes, la caméra Coolife H881 peut aussi vous aider à surveiller votre maison, votre magasin et autres pour leur sécurité. Cet appareil robuste est aussi efficace pour immortaliser vos différents moments de réjouissance et de retrouvailles. Elle est conçue pour être opérationnelle et performante à n’importe quel moment.

camera de chasse

Qu’est-ce qui fait la particularité de cette caméra de chasse ?

Coolife H882 est très sensible. En mode veille 0,2 à 0,6 seconde suffisent pour qu’elle se déclenche. Doté d’un flash pouvant atteindre l’objectif à plus de 20 mètres de distance, le capteur de la caméra a une puissance de 8 MP à 16 MP. Elle est équipée d’un port USB, d’une lumière infrarouge, d’un micro, d’un écran couleur et d’un port carte mémoire.

Avantages

  • Coolife H882 est une caméra polyvalente. Elle fait des photos, des vidéos et même les deux simultanément. Équipée d’une technologie thermosensible et d’un éclairage infrarouge, elle est performante. Pendant la nuit, l’éclairage infrarouge vous permet d’avoir des photos en blanc/noir. Elle peut rester en veille jusqu’à 8 mois et peut supporter une carte mémoire jusqu’à 32 Go. Cette caméra offre une haute qualité d’image avec seulement 8 piles de 1,5 V. Cette caméra ne laisse rien passer
  • Elle est aussi utile pour surveiller d’autres phénomènes tels la floraison d’un arbre, le comportement d’un animal, etc. C’est une caméra étanche qui résiste à toutes les intempéries. Elle est livrée avec une carte mémoire de 32 Go, un câble AV, un câble USB, une ceinture de montage, un support fixe en métal et un guide d’utilisation

Inconvénients

  • On ne saurait lui reprocher quelque chose si ce n’est l’absence de batterie. Il faudra donc prévoir un budget pour leur achat

 

2. Victure HC400

De bonne facture, fiable et surtout facile à utiliser ; telles sont les qualités des produits de Victure. Une fois encore, Victure met tout son savoir-faire dans la fabrication d’une caméra de chasse : le HC400.

Découvrez à travers cet article les spécificités de la caméra de chasse Victure HC400.

camera chasse

Un appareil multifonction avant tout

Victure HC400 est un appareil multifonction, anti poussière et antichoc. Elle est conçue pour résister aux intempéries et pour mémoriser chaque seconde d’un évènement. Son principal rôle est la surveillance des animaux, mais elle peut aider à sécuriser une maison, à surveiller n’importe quelle propriété ou à immortaliser des évènements marquants.

Avec un capteur de 5-12 MP, l’appareil fournit des photos et vidéos de grandes résolutions. Même pendant la nuit, vous aurez des enregistrements clairs grâce à son système infrarouge. En 0,7 seconde, l’appareil déclenche les enregistrements même si l’objectif est à 20 m. Le capteur balaie un angle de 120 °. L’appareil est équipé d’un mini écran LCD couleur et dispose d’un port USB et un autre de carte SD. Il supporte une carte mémoire jusqu’à 32 Go. Alimentée par 8 piles de 1,5 V, cette caméra de chasse peut tenir en veille jusqu’à 6 mois. Son packaging comporte une caméra Victure HC400 suivie d’une fixation murale, d’une sangle de fixation, d’un câble USB et d’un guide d’emploi.

Avantages

  • Grâce à la grande résolution du capteur, les photos et vidéos sont très claires
  • Elle hérite de 5 merveilleuses fonctions : photo, vidéo, mode de mixage, time lapse et détection de mouvement. Soit vous optez pour la photo ou la vidéo seule soit vous choisissez de faire les deux conjointement
  • Pendant, les enregistrements nocturnes, l’appareil assure une vision nette et évite d’émettre un flash pour ne pas faire peur aux animaux. D’ailleurs, elle est étanche

Inconvénients

  • On ne saurait lui trouver un défaut si ce n’est sa notice qui est en anglais. Difficile donc pour les francophones de découvrir les fonctionnalités de l’appareil sans une vraie documentation

 

3. AUCEE AU-Tracker-Hunting Camera-901

Aucee 901 est une caméra de chasse qui est reconnue pour sa bonne conservation des événements importants. Elle se distingue des autres appareils par ses spécificités. C’est pour cela que nous vous présentons à travers cet article les caractéristiques de cette caméra de chasse.

camera infrarouge chasse

Qu’est-ce qui fait la particularité de cette caméra de chasse ?

Son capteur de 12 MP fournit des images claires et nettes qui sont en couleur dans la journée et en blanc/noir la nuit. Vous aurez à choisir entre ses trois fonctions : appareil photo, vidéo et photo + vidéo. Avec une distance de déclenchement de 20 m et un temps de déclenchement de 0,6 seconde, cette caméra intègre une technologie infrarouge de faible luminosité qui capte tout, même pendant la nuit profonde.

Son angle de détection de 70 ° lui permet d’avoir tout à l’œil. Pour une bonne utilisation de l’appareil, Aucee a fourni des accessoires indispensables tels que la sangle de fixation, le montage mural, etc.

Polyvalence et résistance à toute épreuve

Appareil polyvalent, cette caméra intègre plusieurs modes d’enregistrement à savoir : l’enregistrement d’intervalle, le Time lapse, la minuterie, l’horodatage. De plus, elle bénéficie d’une protection par mot de passe et d’une alarme de batterie faible. Elle est conçue pour consommer moins d’énergie.

Avec quatre ou huit piles, elle fonctionne déjà bien et peut être en veille pendant 6 mois avec 8 piles. Avec sa coque imperméable à l’eau, cet appareil est adapté à l’utilisation extérieure dans n’importe quelle condition. Cette caméra dispose d’accessoires pour la fixation à tout support et elle prend une carte mémoire de 32 Go au plus.

Les défauts de cette caméra de chasse

Même s’il s’inscrit comme un appareil performant, on peut lui reprocher quelques faiblesses :

  • Cadrage limité en mode étanche
  • Déclenchement vidéo tardif, seulement après 3 photos, ce qui équivaut à 5 secondes

 

4. Apeman DH-3

La caméra de chasse Apeman DH-3 est une caméra de haute précision. Avec une technologie infrarouge avancée, Apeman DH-3 dispose de 26 LED infrarouges qui lui permettent d’adapter la luminosité en journée et pendant la nuit. Cette caméra est assez intelligente, car elle peut diminuer la luminosité en cas de besoin pour ainsi faire durer la batterie.

camera chasse gsm

Des photos et des vidéos de qualité

Apeman DH-3 est doté d’un capteur de 5 à 12 MP, d’un écran couleur. Lorsqu’elle est en veille, elle repère déjà les mouvements à 20 mètres et se déclenche une seconde au plus. La qualité des photos et des vidéos est excellente. Elle enregistre les images et vidéos sur une carte SD et elle supporte une carte de 32 Go. Le flash infrarouge a une portée de 20 m. Elle dispose d’un port USB et d’une sortie TV. Elle consomme moins d’énergie et en mode veille elle tient jusqu’à 3 mois avec 4 piles AA et jusqu’à 6 mois avec 8 piles AA. Elle peut bénéficier aussi d’une alimentation externe pour une utilisation intense.

Une caméra de chasse pratique

Cette caméra est très pratique et facile à utiliser. Les photos sont en format JPEG, les vidéos en AVI. Apeman DH-3 est un appareil robuste et très résistant. Elle est imperméable et polyvalente. Vous l’utiliserez pour surveiller tout ce que vous désirez. Dans l’emballage, vous trouverez la caméra de chasse Apeman DH-3 suivie d’un montage mural, d’une ceinture de montage, d’un câble USB et d’un manuel d’instruction.

Y a-t-il de bémols ?

Il n’y a rien à reprocher à cette caméra de chasse si ce n’est la qualité de la vidéo qui se dégrade la nuit

 

5. Apeman H65

S’offrir une bonne caméra de chasse n’est pas forcément une question de moyen financier. Il faut avant tout maitriser les différentes caractéristiques de l’appareil. C’est donc pour cette raison que nous vous présentons le modèle H65 de la société Apeman.

Découvrez les spécificités de l’appareil ainsi que ses avantages et ses inconvénients.

camera de surveillance chasse

À la découverte des caractéristiques d’Apeman H65

La caméra Apeman H65 hérite d’un enregistrement de haute qualité. Elle est équipée d’un écran LDC. Le capteur fournit des images jusqu’à 12 MP. Cette caméra fait des photos en couleur pendant la journée, et la nuit les photos passent en mode blanc/noir à haute résolution en raison de la lumière infrarouge. Elle dispose ainsi de 44 LED infrarouges de 20 m de portée. Son angle de détection est de 120 °. Avec une distance de déclenchement de 15 m, l’Apeman H65 ne laisse rien passer dans son champ de vision. C’est une caméra polyvalente, pratique et simple d’utilisation.

Tous les événements sont facilement mémorisés en images et en vidéos par ce bijou technologie. Comme la caméra Apeman DH-3, Apeman H65 bénéficie d’une fonction de réduction de luminosité pour prolonger la durée des piles. Avec 8 piles de 1,5 V, Apeman H65 peut tenir jusqu’à 6 mois en mode veille. Doté d’un port carte SD, elle supporte une carte mémoire jusqu’à 32 Go. Il lui faut environ une seconde pour enclencher les enregistrements si elle était entre temps en veille. Elle est équipée d’une sortie TV et d’un port USB 2.0.

Avantages

  • La caméra polyvalente Apeman H65 offre un multi-Enregistrement, un enregistrement d’intervalle
  • Elle dispose d’une minuterie, d’un horodatage et d’une alarme de batterie faible
  • Vous pouvez la sécuriser par un mot de passe
  • Elle a l’avantage d’être étanche et résistante à tous les chocs possibles
  • Elle est livrée avec un montage mural, une ceinture, un câble USB et vidéo et un guide d’utilisation
  • Bonne autonomie

Inconvénients

  • On ne saurait vraiment pas lui reprocher quelque chose si ce n’est la qualité des images en mode diurnes qui est un peu en retrait et la vitesse de déclenchement un peu limite pour les oiseaux